NLF3

Groupe instrumental formé en 2000 à Paris, NLF3 est le projet des frères Nicolas et Fabrice Laureau (alias Don Nino et F/Lor) suite à l’arrêt de leur groupe Prohibition. Accompagné depuis 2006 par le batteur Mitch Pirès, remplaçant Ludovic Morillon, le trio explore un rock cyclique, texturé, à mi-chemin entre musique de film et transgression psychédélique. Le trio revendique ouvertement dans ses interviews une foule d’influences, de la musique répétitive, de Laurie Spiegel à Brian Eno, du rock expérimental, de Sonic Youth à Can, de l’Afrobeat de Fela Kuti au Tropicalisme de Tom Zé.

En 2000, NLF3 publie son double album inaugural Part 1 – Part 2, sorte de manifeste définissant l’univers esthétique du groupe, et commence à se produire en concert. C’est avec Viva! en 2003, dont la pochette réalisée par Gaspirator fait date, que le trio commence à se produire à l’étranger.

Leur création en 2004 sur le film Que viva Mexico! de Sergueï Eisenstein fait le tour du monde (Russie, Mexique, Japon, Europe…). L’album Music For Que Viva Mexico!, nouvelle bande originale du film dans une version studio paraît en 2006 et témoigne de cette expérience. Suivent la création d’un ciné-concert sur le chef d’œuvre d’animation Die Abenteuer des Prinzen Achmed de Lotte Reiniger et la performance Aï sur le film de Iimura Takahiko en 2007. C’est également à cette période que le trio collabore avec Pierrick Sorin lors de sa Nuit Blanche à Paris.

Au printemps 2008, le EP Echotropic dont la pochette est réalisée par l’artiste Japonaise Yu Matsuoka, constitue un important retour au devant de la scène. Suivront les albums Ride On A Brand New Time en 2009 et Beautiful is The Way To the World Beyond en 2010 et enfin le EP d’inédits Beast Me à l’automne 2011, qui clôture un cycle dense de sorties discographiques et de tournées internationales les ayant notamment emmenés dans de grands festivals tels que The Great Escape, Osheaga, Villette Sonique ou La Route Du Rock.

Une nouvelle création sur le film expressionniste Der Golem de Paul Wegener est commandée en 2012 par la Cité de la musique à Paris. À cette occasion le trio invite le guitariste expérimental Erik Minkkinen de Sister Iodine à se joindre à ses performances.

En 2013, le trio enregistre un nouvel album dont le titre est Pink Renaissance. Il paraît en septembre 2014. S’en suit un tournée en France et au Royaume-Uni en 2014 et 2015.

NLF3 se met au vert au Printemps 2016 pour donner naissance au nouvel album Waves Of Black And White placé sous l’égide d’Aristote («la nature ne fait rien en vain»). Renouant avec un certain minimalisme, le trio retranche l’ornementation pour peaufiner sa musique instrumentale spacieuse et épurée, reconnaissable parmi toutes. Avec précision et fluidité, les douze compositions s’enroulent dans ce mélange de pulsations et de mélodies en apesanteur où s’engouffrent la clarté de kalimbas électrifiés, de gongs réverbérés et de drones étincelants. Invitation au voyage et à l’émerveillement, ces vagues en noir et blanc touchent l’âme et incitent à réexaminer notre place.

Booking : Sylvain / AFX Booking : sylvain@afx-booking.eu

In the press

FR "The French space-rock-kraut outfit just nails it with every new album. They seem to be from a parallel universe anyway, so hopefully at least there NLF3 will lead the charts for weeks to come." 9/10 LOWNDOWN MUSIC

Lowdown Music