Purr

Un an après sa création et autour de la sortie de leur premier single « Trust /Apple Juice » (Septembre 1996), Purr commence à donner des concerts partout en France. Le groupe continue de développer sa personnalité, alternant tension et souplesse, intégrant des rythmes chaloupés dans des atmosphère où l’émotion réside un axe central.

Leur premier album « Whales Lead To The Deep Sea » sort en septembre 1997 et constitue la révélation indie française de l’année. Dès 1998, les membres du groupes se consacrent à des projets parallèles et à l’écriture d’un nouvel album.

« Open Transport »créée la surprise de par sa maturité et ses changements esthétiques. Mêlant chant en anglais et français, l’album ne contient qu’un morceau instrumental. Conservant la pleine identité du groupe, l’écriture et la composition sont renversantes de maturité et la place de la voix de Thomas Mery situe désormais le groupe à la frontière entre pop moderne et « chanson ». L’album est enregistré par Peter Deimel en Avril 2000 au studio Black Box et réalisé par Luke Sutherland (connu en tant qu’écrivain mais également musicien au sein de Long Fin Killie, Bows et collaborateur régluier de Mogwaï).