Soeza

Soeza commence son activité en quintet début 1997 avec comme formation : deux batteries, un cor français, une basse, guitare et voix. Un deuxième guitariste vient épaissir le son rapidement. En 1999, un cornettiste rejoint le groupe pour trouver conférer un équilibre dans les cuivres.

Soeza a développé un son étrangement angulaire et résolument rock, dont l’emphase est partagée par les sept membres. Leurs concerts explosifs les ont faits partager l’affiche avec des légendes tels que The Fall ou NoMeansNo, tout comme leurs groupes underground préférés tels que Sweep the Leg Johnny ou encore Gallon Drunk. Ils ont été comparés pour leurs performances à des groupes tels que The Ex ou The Nation Of Ulysses, bien que ça ne puisse définir leur style.

Les cuivres surfent sur les rythmiques des batterie et se combinent mélodieusement aux lignes de basse. Le chant scandé de Ben Owen associé aux lignes de guitare imposent un style atypique. Ils orientent leur jeu de manière à se compléter, intervenant de manière à mettre en valeur les mélodies de voix.

Les morceaux figurant sur l’album « Founded by Sportsmen and Outlaws » présentent un rock moderne et audacieux. Soeza y mêle des influences allant du folk au jazz, du un à la soul avec une approche unique du songwriting et de la performance, uniquement motivé par l’amour du jeu du groupe. Les paroles sont représentatives des opinions et différentes passion des membres de Soeza. Tous les morceaux on été enregistré par Barn, le bassiste, dans son studio équipé d’un 16 pistes analogique.

Les membres de Soeza proviennent de différentes parties du sud ouest de l’Angleterre, mais dans les dernières années tous se sont recentrés sur Bristol. Le groupe fait partie d’un collectif plus large Pull the Strings, une plateforme artistique organisant des concerts de groupes nationaux et internationaux, du Punk à l’électro.

La force de Soeza provient de la multiplicité des influences de ses membres, qu’ils ont réussi à fusionner en un son unique et efficace.